Le Malade imaginaire de Molière

Mise en scène Alain Knapp, une production de la Compagnie Opale.

La dernière du Malade – Romont 26 février 2011

Dans le but de récolter vos impressions : nous vous dédions cet article ! Merci au Bicubic de nous avoir offert cette soiree ! Merci, de toute l’équipe, pour votre présence dans la salle du Bicubic !

4 commentaires»

  urbain wrote @

moi aussi jai paser une bone soires samedi soir🙂

  Lionel wrote @

Au commencement, c’est sobre. Presque trop. Seul le décors est moderne, minimum. Minimaliste ? Le jeu est simple.
Mais comme le petit prince et son renard, on fait connaissance, on s’apprivoise. On commence à s’aimer. Puis la confiance s’installe, on se sent bien. Alors on se lache, on oublie Molière, son classicisme, on a envie de sauter sur scène, d’aller jouer avec eux ! Et l’histoire est belle, vivante, elle vous emporte comme une foule, celle des émotions ! Mais qu’est-ce que c’est bon ! Bravo ! et merci !

  Favre Gilles wrote @

J’ai passé une excellente soirée samedi dernier à Romont au “Bicubic”.
Bravo à tous les acteurs et bravo notamment à M. Duc pour sa brillante performance dans “Le Malade Imaginaire” !
La mise en scène moderne et alerte a fait en sorte que l’on passe environ deux heures de réel plaisir.
C’est une réussite!

Gilles Favre

  lionel wrote @

super super et super!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: