Le Malade imaginaire de Molière

Mise en scène Alain Knapp, une production de la Compagnie Opale.

La Toinette de l’été 2009…

Argan, Toinette et Angélique

La Compagnie Opale, l’œil expert et créatif de Monsieur Alain Knapp, Sierre et son Château Mercier, la Petite Arvine et le soleil du Valais ont fait de Toinette, fille de Molière et de son génie, cette friponne selon Argan,  une servante bienheureuse.

Elle répète, Toinette…et c’est merveille que d’entendre jour après jour cette langue éternelle prendre racine en nos corps, passagère : Molière en voyage aux origines du Rhône. Je l’imagine ravi, guettant les dires de Monsieur Knapp, y’a rien à dire doit-il se dire, comblé, trois siècles plus tard, de voir encore ses personnages comme « nouveaux nés » en notre société. Et Monsieur Knapp de faire le lien : Molière hier, la médecine aujourd’hui…laissons parler nos personnages, écoutons-les… Merci Alain.

Après ce temps prévu à construire à inventer et à réinventer, le public est là sous un ciel clément et c’est une première toute en rires et sourires ravis. Et une deuxième et une troisième…que du plaisir. Et ce sera encore à construire à inventer et à réinventer car le Malade imaginaire va tourner et redescendre le Rhône. Belle vie à lui, à nous, et merci à La compagnie Opale qui sans elle ce voyage ne se ferait pas.

Rita Gay

No comments yet»

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: